Une évolution des besoins des entreprises : l’offre de services plébiscitée par les chefs d’entreprises

Face à un environnement concurrentiel accru et une recherche d’image, les attentes des entreprises ont fortement évolué. Aussi, les chefs d’entreprises recherchent des sites d’implantation qualitatifs, proposant des solutions foncières et immobilières adaptées, associées à des offres de services. Il n’est donc plus question de résumer les zones d’activités à de simples « solutions foncières » se limitant à un terrain à bâtir et des réseaux.

Pourtant la réalité de terrain révèle plutôt une situation de suroffre de zones d’activités caractérisée par une faible différenciation, dont résulte un marché banalisé et peu structuré. Les zones d’activités semblent avoir accumulé un retard certain en termes de prestations de services, qu’il s’agisse de services innovants ou quotidiens. Malgré cela le rôle des services aux entreprises est déterminant à au moins deux titres : ils sont des vecteurs d’attractivité qui contribuent à différencier la zone des espaces d’activités concurrents et accroissent la performance des entreprises utilisatrices.

Aussi, les services constituent un champ d’action important pour pallier, par exemple, au manque d’identité et de spécialisation d’une zone et pour lui conférer des avantages concurrentiels déterminants.

Les services à destination des entreprises

Parmi les services dédiés aux entreprises, les plus plébiscités par les dirigeants sont les services « classiques » liés à l’environnement et la gestion de la zone. On peut notamment citer la collecte des déchets, l’entretien des espaces publics, la gestion des eaux pluviales et eaux usées, la sécurité et gardiennage, la signalétique, les aires de stockage et de stationnement, ….

Les services tels que l’accompagnement à la création d’entreprises, l’accompagnement à la vie quotidienne (aide au recrutement, formation de salariés, achats groupés…), ou encore l’accompagnement au positionnement marché (plateformes de veille des marchés publics, appui dans la réponse à des appels d’offre publics, aide à la diversification des produits, des clients …) font également l’objet d’une demande croissante.

Les services d’aide à la création et au développement d’entreprises ne se limitent pas à un accompagnement, et vont souvent de pair avec une offre d’immobilier dédiée aux créateurs et jeunes entreprises. L’offre foncière est ainsi complétée par une offre immobilière diversifiée adaptée au parcours résidentiel des entreprises : incubateurs, pépinières, hôtels d’entreprises, ateliers artisanaux, ou encore tiers-lieux – alliant solution dédiée aux créateurs, espace de coworking, salle de réunion et espace d’accueil.

Les services dédiés aux salariés et usagers des zones

L’attention des chefs d’entreprises ne se concentre pas uniquement sur les services propres aux performances de l’entreprise, mais attache également une grande importance aux services destinés aux salariés.

Bien souvent regroupés dans une logique de polarité, les services destinés aux salariés peuvent être très variés : commerces de proximité, salle de sport, crèche, restaurants, restaurant inter-entreprises, traiteur, poste, banque… Ils constituent alors un lieu de vie et participent à l’animation de la zone.

Les conciergeries d’entreprises sont en capacité d’offrir une multitude de prestations en direction des entreprises comme des salariés, en s’appuyant sur un réseau de prestataires sélectionnés. Parmi les services s’adressant aux entreprises, ceux-ci peuvent aller de l’assistance quotidienne à l’organisation d’évènements, ou encore l’assistance au développement (recrutement, coaching et formation…). L’offre de services aux salariés est également très variée et recouvre des services « pratiques » (pressing, réception de panier du marché, lavage de véhicule…), facilitant le quotidien et des services à domicile, mais également des services de bien-être et de réservation (vacances, spectacles, …) pour des occasions plus ponctuelles.

Pour autant, cette forme de services reste peu développée car particulièrement coûteuse pour les entreprises (abonnement forfaitaire), mais aussi pour les salariés (paiement de chaque prestation qui pour certaines se positionnent sur du moyen/haut de gamme). Par ailleurs, ces services ne trouvent pas toujours leur clientèle, car les salariés conservent leurs habitudes de consommation à proximité de leur domicile ou en centre-ville.

Les services de transports et de déplacement reliant les zones d’activités souvent en périphérie aux centres urbains constituent également des atouts indéniables : transports en commun, réseau de covoiturage, plan de déplacement interentreprises, navette vers le centre-ville ou la gare… L’ensemble de ces solutions viennent pallier au caractère périphérique des zones par rapport aux centres-villes.

Le salarié et l’entreprise (donc le territoire) trouvent à travers ces prestations des avantages partagés : meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, réduction du stress, gain de temps, économie des coûts de déplacement pour le salarié. Amélioration du cadre de vie, réduction de l’absentéisme, amélioration de la productivité, meilleure image, fidélisation des salariés, attractivité auprès de collaborateurs potentiels pour l’entreprise. Ces services aux salariés contribuent à créer un cadre de travail agréable, constituant un facteur de facilitation des recrutements pour des salariés souvent réticents à l’idée de travailler en zones d’activités excentrées et parfois coupées de l’urbain.

 

L’offre de services en zone d’activités : un enjeu dont les collectivités doivent se saisir

Outre le renforcement de la performance de l’entreprise, l’apport de services participe également à l’amélioration du cadre de travail qu’offrent les zones d’activités, espaces souvent considérés comme impersonnels et peu qualitatifs. On comprend alors pourquoi l’offre de services est devenue un facteur prépondérant dans le choix d’implantation des entreprises. Il s’agit d’un nouveau champ d’action du développement économique local et de l’attractivité territoriale dont les collectivités doivent se saisir.

Pour rester compétitif au regard des entreprises, les territoires se doivent de répondre efficacement aux attentes des dirigeants. L’intégration de services constitue pour les collectivités un levier d’amélioration de l’image et de l’attractivité des zones. Les services concourent non seulement à la pérennisation des implantations, mais aussi au développement des entreprises locales et à l’attraction d’entreprises exogènes.

Le choix des services à développer est essentiel pour la collectivité et sera largement fonction de la vocation de la zone. En effet, la vocation (locale, bassin de vie, régionale), les secteurs d’activités présents (tertiaire, industrie, artisanat, commerce) et la taille des entreprises (TPE, PME-PMI, ETI) vont induire des attentes spécifiques en termes de services. La collectivité est donc en capacité de mener une stratégie de différentiation de ses zones, en leur conférant des orientations spécifiques via un choix de services particuliers.

Cet état de fait est aujourd’hui connu des territoires et les collectivités gestionnaires intègrent ces considérations de plus en plus en amont, dès la programmation des zones nouvelles ou d’extensions.

Pour mener cette stratégie de structuration d’une offre de services, les collectivités gestionnaires des zones se tournent vers les outils à leur disposition : opérations de requalification des zones, Schémas d’Accueil des Entreprises, conciergerie d’entreprises …

actu_ZAE_shema

Les territoires et structures suivis par Argo&Siloe dans le développement d’offres de services

Le cabinet Argo&Siloe accompagne actuellement l’association des entreprises de Centr’Alp, parc d’activité de la CA du Pays Voironnais, dans le développement d’une offre de services. Deux axes d’intervention sont envisagés, concernant :

  • les services aux entreprises via le développement des relations interentreprises afin de favoriser les partenariats et collaborations, et la mise en œuvre d’échanges de pratiques sur des sujets transversaux (par exemple les RH). La dernière initiative en lien avec le projet d’écologie industrielle territoriale vise à développer des synergies, de sorte à réutiliser les résidus de production et mutualiser certains services et équipements.
  • les services aux salariés axés sur l’amélioration de la qualité de vie au travail, via par exemple la mise en place d’activités sportives et culturelles sur le site, et le renforcement de l’offre de restauration.

Dans le cadre de l’AMO en développement économique réalisée auprès de la CC de la Côtière Montluel, Argo&Siloe apporte également son expertise sur la création d’un pôle de services au sein de la zone CAP&CO en cours de commercialisation. Le pôle à l’étude devrait se structurer autour d’une offre de restauration, d’une crèche multi-accueil, d’une salle de sport, ainsi que d’une conciergerie d’entreprises. Par ailleurs, un projet de vélo-stations électriques déployé par IDmoving devrait voir le jour, avec une première station implantée à proximité de la gare et financée par la 3CM. Les stations suivantes seront développées à la demande selon les entreprises intéressées.

 

> Article Centr’Alp

> Référence Centr’Alp

> Référence CC de la Côtière Montluel